Accord ARRCO-AGIRC

REFERENCE RETRAITE LA FRETTESuite à quelques rebondissements, les syndicats salariaux et patronaux ont trouvé un accord sur les régimes complémentaires ARRCO-AGIRC le 30 octobre 2015.

Cet accord devrait être signé courant de semaine.
A compter de 2019, pour les générations 1957 et après, les salariés en âge de prendre leur retraite auront le choix entre :

• Demander leur retraite à l’âge légal (62 ans) à taux plein dans le régime de base lorsqu’ils auront tous leurs trimestres mais avec une minoration de 10 % sur trois ans pour les régimes complémentaires. Cette minoration sera de 5 % pour les retraités assujettis au taux réduit de CSG et supprimée pour les retraités exonérés de CSG.
• Demander leur retraite un an plus tard (soit 4 trimestres supplémentaires cotisés) et percevoir l’ensemble de leur retraite (base et complémentaires) sans minoration.

Les salariés pouvant prétendre à un départ en carrière longue seront soumis à la même problématique. Pour exemple, un salarié pouvant prendre sa retraite à 60 ans aura un abattement de 10 % sur ses complémentaires ARRCO-AGIRC durant trois ans et n’aura aucun abattement s’il part à 61 ans.
A contrario, un bonus sera appliqué pour les assurés continuant à cotiser au-delà de quatre trimestres supplémentaires.
Le MEDEF a accepté une augmentation des cotisations patronales sur les complémentaires, celle-ci devrait représenter un global de 700 millions d’euros mais a demandé une baisse des cotisations AT/MP (accidents du travail et maladies professionnelles) en compensation.

Mesure importante de l’accord : les régimes ARRCO (complémentaire des salariés) et AGIRC (complémentaire des salariés cadres) seront fusionnés en un seul régime complémentaire en 2019.

Dernières publications